Quebec Civil Servants Should be Wary of Pallister’s Empty Promises

JULY 21, 2019


WINNIPEG - Manitoba Liberal Leader Dougald Lamont says Brian Pallister’s promise to lure civil servants from Quebec is empty political posturing given the PC government’s hiring freezes and undermining of francophone rights in Manitoba. 


Lamont said Manitoba Liberals are also opposed to the Quebec Government’s discriminatory law, which effectively outlaws people from working for government if they openly express their faith through what they wear - including Jews, Muslims, Sikhs and Christians. 


However, Pallister’s promise doesn’t hold up under scrutiny — especially when it comes to hiring. The PCs boast they have reduced the size of government by 8% because funding to education, health, infrastructure and other programs have all been frozen for three years and a hiring freeze has been in place to prevent positions from being filled. 


“The Manitobans who have been laid off under the Pallister Government are wondering just what jobs people from Quebec are being asked to fill,” said Lamont. “A lot of civil servants in Manitoba come to work not knowing how much longer they will even have jobs because the Pallister Government has a hiring freeze and has cut French programs.” 


Even before the Ford Government in Ontario, the Pallister PC Government launched an assault on French language programs and services. 


The PCs dismantled the Bureau de l’éducation française, which provided educational support for teachers and tens of thousands of students studying French and French Immersion in Manitoba. The Université de Saint-Boniface was ordered to cut its budget, resulting in layoffs of instructors. The Manitoba Legislature laid off French translators. 


Just last month, the PCs laid off the entire crew of Manitoba’s life-saving air ambulance service so Pallister could sell it off to the lowest bidder. 


“Brian Pallister is not known as a Premier who puts his money where his mouth is. In fact, he is notorious for making big promises and bailing on them,” said Lamont. “As Manitoba Liberals, our message to Quebec civil servants is that they are welcome in Manitoba - but they may want to wait until after the Manitoba election on Sept 10.”


-30-


Les fonctionnaires québécois devraient se méfier des promesses vides de Pallister


WINNIPEG - Dougald Lamont, le chef du Parti libéral du Manitoba et député provincial pour Saint-Boniface, a un message pour les fonctionnaires québécois qui songent à accepter l’invitation du premier ministre du Manitoba Brian Pallister: « Méfiez-vous ». 


M. Lamont affirme que le Parti libéral du Manitoba est également opposé à la Loi 21 du Québec, qui interdit le port de signes religieux à certains employés de l’État comme les juges, les procureurs et les enseignants.  


Mais l’invitation de M. Pallister ne tient pas debout - surtout en ce qui a trait à l’embauche de fonctionnairesl. M. Pallister s’est vanté d'avoir réduit l’appareil gouvernemental de 8 %, parce que le financement pour l’éducation, la santé, l’infrastructure et d’autres programmes est gelé depuis trois ans. Un gel des embauches est aussi en place, ce qui empêche des postes à être comblés. 


« Les Manitobains qui ont été licenciés par le gouvernement Pallister se demandent quels postes vacants existent qui pourraient être comblés par les québécois ? », dit M. Lamont. « De nombreux fonctionnaires manitobains craignent perdre leur emplois, parce que le gouvernement Pallister ne cesse pas les compressions, et parce qu'ils ont éliminé plusieurs programmes en français. »  


Même avant le gouvernement Ford en Ontario, le gouvernement conservateur de Brian Pallister a lancé une attaque contre les programmes et services en français. Les conservateurs ont démantelé le Bureau de l’éducation française et ont éliminé le poste de sous-ministre adjoint bilingue, malgré une forte augmentation en inscriptions aux écoles d’immersion française. 

L’Université de Saint-Boniface a été obligée de réduire son budget, donnant lieu à des mises à pied. Au palais législatif du Manitoba, les traducteurs français ont étés licenciés. 

C’était le mois dernier que le gouvernement Pallister a mis à pied tout l’équipage d’une ambulance aérienne afin qu’il puisse le vendre au plus bas soumissionaire. 


« Brian Pallister n’est pas bien connu pour joindre le geste à la parole - en fait, il est reconnu pour rompre les accords », a dit M. Lamont. « Aux fonctionnaires québécois, nous vous disons : les libéraux du Manitoba vous souhaitent la bienvenue; cependant, vous voudriez peut-être attendre jusqu’aux élections provinciales manitobaines le 10 septembre. » 


-30-

Manitoba Liberal Party

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

Manitoba Liberal Party

Molgat Place

635 Broadway

Winnipeg, MB R3C 0X1

Canada

© 2016-2019 Manitoba Liberal Party | All Rights Reserved.
Authorized by the Chief Financial Officer for the Manitoba Liberal Party.

MB Liberal Logo Red KO H.png