Oui, il y a des francophones hors de Québec - plan libéral pour l’investissement et renouvellement

Updated: Sep 8, 2019




Winnipeg – Dougald Lamont, chef du parti libéral du Manitoba a dévoilé son plan pour la francophonie au Manitoba.  Un gouvernement libéral au Manitoba investira en éducation, création d’emplois, les industries créatives afin de soutenir la communauté francophone au Manitoba.  « Tout comme le gouvernement conservateur de Doug Ford en Ontario, le government a lancé une attaque contre les droits des francophones, » a dit Lamont. « Le français au Manitoba n’est pas un luxe, c’est un droit, et le fait français nous enrichissit tous. C’est maintenant le moment pour l’investissement et renouvellement. » Malgré une augmentation massive des incriptions en immersion français á travers le Manitoba, le gouvernement Pallister a mis la hache au Bureau de l’éducation français, qui fournissait des outils de formations en français, et a éliminé le poste de sous-ministre adjoint bilingue en éducation. Les libéraux disent qu’ils rétabliront les deux.  Les libéraux travailleront en partenariat avec la division scolaire Franco-Manitobains, la société des francophones et d’autres partenaires francophones au Manitoba pour assurer un meilleur accès au services et l’éducation français au Manitoba. 

• La Banque de développement d’entreprises Manitobaines aidera a établir et développer les entreprises et des emplois en français, et de faire croître une nouvelle économie en français

• Des espaces de garderies dédiés en français au titre du plan libéral de créer 18,000 places de garderies en quatre ans

• Soutien pour l’association des municipalités bilingues.

• Rétablie le sous-ministre adjoint bilingue en éducation ainsi que le Bureau de l’éducation française (BEF)

• Mettre au fin le gel du financement pour l’éducation pour favoriser la croissance de l’Université de Saint-Boniface.

• Établir un bureau de services en français au ministre des affaires francophones pour assurer la disponibilité des services en français que ça soit à Winnipeg ou au Manitoba rurale

• S’engager au renouvellement des écoles français, ainsi que le construction d’une nouvelle école à Transcona.

• Réaffirmer la cible d’immigration pour les francophones.


« L’un de nos buts principaux c’ést d’établir de nouveaux entreprises français, et de créer plus d’emplois en français au Manitoba, » a dit Lamont. « L’histoire français au Manitoba remontent à plusieurs siècles, et avec le parti libéral du Manitoba, nous aurons un avenir radieux. » Et comme un rappel au canadiens, surtout au Québec - 

 << Oui! il y a des francophones hors Québec! >>

-30-



Oui, il y a des francophones hors de Québec - the Liberal Plan for Growth and Renewal Winnipeg – Manitoba Liberal Leader Dougald Lamont announced that a Manitoba Liberal Government will invest in French services, creative industries, education and opportunities to promote French in Manitoba.  “Just as with the Ford Government in Ontario, the Pallister Government launched an assault on French language rights and education in Manitoba,” said Lamont. “French is not an extra to be cut - it enriches us as a province and now is the time for investment and renewal.”  Despite soaring enrolment in French Immersion and French schools across Manitoba, the Pallister Government gutted the “Bureau de l’éducation française,” which provided educational resources, and eliminated the position of a bilingual assistant deputy minister. Manitoba Liberals say they will reinstate both.  We will also work with the Division Scolaire Franco-Manitobaine, francophones and francophiles in order to ensure improved quality and access to French and French Immersion education and services in Manitoba. Manitoba Liberals are committed to:


• A Manitoba Business Development Bank, to help entrepreneurs create businesses and jobs in French and grow the French-language economy in Manitoba.

• Dedicated French-language child care spaces as part of the Manitoba Liberal Early Childhood Education plan to add 18,000 spaces in four years.

• Recognition and support for the association of bilingual municipalities.

• Restoring a bilingual ADM and the Bureau de l’éducation française (BEF)

• Lifting the freeze on funding for education to enhance the Université de Saint-Boniface.

• Establish an office of French-language services in the Ministry of Francophone Affairs to ensure the availability of services, especially in health, whether in Winnipeg or rural Manitoba.

• Commit to renovating existing French schools, as well as building a new one in Transcona.

• Reaffirm the immigration target for francophones.


“One of the major goals is the creation of more jobs and businesses that work in French in Manitoba,” said Lamont. “The history of French in Manitoba stretches back centuries, and with Manitoba Liberals, we will have a bright future.”   And as a reminder to Canadians - especially in Quebec - 

<< Oui! il y a des francophones hors Québec! >>


-30-

Manitoba Liberal Party

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

Manitoba Liberal Party

Molgat Place

635 Broadway

Winnipeg, MB R3C 0X1

Canada

© 2016-2020 Manitoba Liberal Party | All Rights Reserved.
Authorized by the Chief Financial Officer for the Manitoba Liberal Party.

MB Liberal Logo Red KO H.png